Sommeil : l’effet néfaste des smartphones

Print Friendly, PDF & Email

smartjeuchamUne étude confirme les effets néfastes des écrans sur le sommeil des enfants et donc sur leur santé et leurs résultats scolaires. Pire, les petits écrans tels que smartphones et tablettes seraient pires que les écrans de télévision.

Selon Charles Czeisler, chercheur en médecine du sommeil à l’Université d’Harvard, cette lumière diffusée par les smartphones interfère considérablement avec le rythme circadien du corps. En stimulant la rétine, les rayons émanant des écrans sont capables d’imiter efficacement auprès de l’organisme les lueurs du jour. A l’instar d’autres lumières artificielles, celle des téléphones portables inhibe la libération de mélatonine, l’hormone de somnolence et maintient la personne éveillée plus longtemps.

En effet, leur lumière est composée en grande partie de longueurs d’onde associées à la couleur bleue, connue pour être plus stimulante. « Les cellules de la rétine sont les plus sensibles à la lumière bleue » indique au Dailymail Debra Skene, chercheur en neuroendocrinologie à l’Université de Surrey.

On en revient toujours aux mêmes conseils : pas d’écran dans la chambre (ni télé, ni tablette, ni smartphone), réglementer le temps d’usage, définir des horaires et des créneaux d’utilisation.

Théoriquement, vous devriez très rapidement constater les effets du respect des telles consignes sur la fatigue, la somnolence, les résultats scolaires, l’humeur, etc.

 

cliquez ici pour voir l’article sur sciences et avenir

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.