Hack-Academy

Print Friendly, PDF & Email

 Nouveaux temps, nouveaux mœurs, nouveaux risques, nouvelle forme de campagne de sensibilisation. Début des années 70, sortaient les premiers clips vidéo pour la sécurité routière. 2015 : les risques de sortie de route ont aussi lieu sur les autoroutes de l’information : vol de données personnelles, usurpation d’identité numérique, compte bancaire ou de messagerie piratée…

 « Nous avons misé sur l’humour en reprenant les codes de la télé-réalité, dans le but de toucher un très vaste public », poursuit le responsable du Cigref. Parodiant la « Star Academy » chaque clip met en scène des jeunes candidats révélant leurs talents de pirate informatique devant un jury de professionnels lors d’une émission de télévision « la Hack Academy ».

CIGREF-campagne-hack-academy Un premier candidat va créer un faux site web commerçant pour intercepter des numéros de cartes bleues ; un deuxième ramasser des informations laissées sur le Net et autres réseaux sociaux par un individu ciblé pour deviner le mot de passe de son compte de messagerie (« choupinette », le nom de son chien). Un troisième inonde l’internet avec des faux emails d’un soi disant opérateur d’énergie demandant à ses clients d’actualiser leurs données bancaires. Enfin, un dernier pirate introduit un logiciel malveillant chez les internautes après leur avoir faire croire qu’ils téléchargeaient un logiciel gratuit de retouche d’images…

 De quoi faire passer des messages essentiels de sécurité informatique : changer ses mots de passe régulièrement, ne pas cliquer sur des liens ou des pièces jointes dans un mail dont l’origine est mal identifiée, vérifier l’adresse sécurisée (en https) des sites commerçants, de se méfier des attaques numériques par cheval de Troie… « Dans ce genre d’attaque, la personne devant son clavier est souvent le maillon faible. Ces clips permettent de s’adresser directement aux utilisateurs de manière décalée sans les prendre pour des idiots et sans les culpabiliser »